Dramaturgie Arabe Contemporaine

Le projet européen « Dramaturgie arabe contemporaine » porte un enjeu culturel et politique majeur, à savoir le rapprochement entre l’Europe et le monde arabe par le biais d’une démarche qui favorise les rencontres culturelles et la coopération artistique.

Le soutien de LA RÉGIE au projet « Dramaturgie arabe contemporaine » vise à soutenir de jeunes auteurs et metteurs en scène arabes, à faire découvrir les nouvelles expressions artistiques du sud de la Méditerranée et à participer à une meilleure circulation de l’offre culturelle sur le territoire régional.

Il s’agit également de valoriser les politiques régionales par un soutien à la diffusion du travail de structures régionales de formation telles que l’ERAC, ou d’artistes régionaux tels que Catherine Marnas et la Compagnie Parnas.

Visuel de DAC

Le projet Dramaturgie arabe contemporaine

Dramaturgie arabe contemporaine est un outil au service de la jeune création, depuis l’écriture jusqu’à la mise en scène. Il met en œuvre un travail de prospection de textes dramaturgiques dans 10 pays arabes auprès de jeunes auteurs, de traduction et publication, d’accompagnement à la mise en scène et à la production théâtrale auprès de compagnies et enfin de promotion et de diffusion des textes et des spectacles sur l’ensemble du bassin méditerranéen ainsi qu'en Europe.

Des textes ont été collectés dans 10 pays : Algérie, Egypte, Irak, Jordanie, Koweit, Liban, Maroc, Palestine, Tunisie, Syrie et les créations produites avec les partenaires arabes: Shams (Beyrouth, Liban), Al-Harah Theater (Beit Jala, Palestine) et El Teatro (Tunis, Tunisie).

En 2013, ce projet est au cœur du programme de Marseille Provence 2013 - la capitale européenne de la culture. 

Tournée de 6 créations originales en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Avec le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et en collaboration avec LA RÉGIE et les théâtres régionaux, la Friche Belle de Mai coordonne la tournée de six créations originales qui seront présentées à l’automne 2013 à la Friche ainsi que sur le territoire régional.

Un mois entier sous le signe des écritures arabes contemporaines et l’occasion de mieux connaître la jeune génération de la scène théâtrale arabe, porteuse de questionnements neufs de la société arabe actuelle en pleine mutation : la sexualité, la liberté, le travail, la justice, la mort, la religion… et plus largement sur l’identité arabe aujourd’hui.

Trois créations arabes (en langue arabe sous-titrée en français)

  • Pronto Gaga, de Nidal Quiqa (Tunisie)
  • Bye Bye Gillo, de Taha Adnane (Maroc)
  • Hello veut dire, de Tarek Basha (Liban) (Résidence de création et traduction à Beyrouth, à Beitjala, Tunis)
  • Deux mises en lecture par l’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes - ERAC
  • N’enterrez pas trop vite Big Brother, de Driss Ksikes (Maroc). Adaptation scénique par Catherine Marnas (en arabe et en français)